4.9.07

La source sulfureuse " u bolleru "

Bonjour à tous,

Je tenais à remercier très chaleureusement Charles Piroddi (natif de Sorbello, hameau de Tarrano) pour avoir remis au jour la source sulfureuse " u bolleru " située à proximité de Sorbello.
J'avais bien entendu parlé à de multiples reprises de cette source mais personne n'avait pu m'indiquer sa situation.
Alors, lorsque Charles et ses accompagnants ont fait savoir que, non seulement ils avaient retrouvé l'emplacement de la source, mais qu'en plus ils avaient matérialisé le chemin pour y accéder, je me suis empressé dès le lendemain de découvrir les lieux.

Il faut dire que cette source était renommée sur toute la Corse.

L'eau de la source "u bolleru" (qui signifie "qui bouillonne)" avait bon nombre de vertus ; elle les a peut-être toujours d'ailleurs.
Elle soignait le foie. Les anciens remplissaient délicatement des sortes de "bourriches" et les acheminaient à dos d'ânes jusque dans les villages.
Mais elle avait comme principale qualité de soigner les maladies de la peau.

On venait même de Sartène pour y soigner la gale. Les habitants de Saint-André de Cottone et d'Ortale, porteurs pour certains de cette maladie, appréciaient également l'endroit.
Il paraîtrait que des moines y auraient fait des cures.

Après m'être rendu sur place, j'ai décidé je rejoindre un gros ruisseau tout proche et de descendre son lit.

Cela fait bientôt un demi siècle que je viens au village et je méconnaissais totalement ce ruisseau et son affluent !!!!
Je n'ai pas été déçu, loin s'en faut.

Je suis désolé pour la qualité moyenne des photos .... mais fin de congés oblige, mon appareil photo étant saturé, j'ai du utiliser mon téléphone mobile.

Itinéraire


La source est matérialisée sur la carte par la marque bleue

Deux itinéraires au choix ; par Bonicardo ou par Sorbello.

Je décris ici uniquement le parcours en partant d'Ortia. Compter environ 45mn.

Descendre à Poggiale par le chemin traditionnel qui débute sous la place de l'église. Attention, comme je l'ai précisé dans un post précédent, le chemin n'est plus entretenu, il n'est donc pas évident de se repérer.

Passer Poggiale et suivre la piste jusqu'à Sorbello.

A l'entrée du hameau, prendre à gauche, suivre le chemin. Après quelques dizaines de mètres débute sur la gauche le chemin pour Sainte Marie de Tarrano ; ne pas le prendre et poursuivre pendant 5mn jusqu'à un sentier bien dégagé. Prendre à droite, passer une source (sur votre droite) et continuer pendant 10mn . Le sentier qui mène au "bolleru" a été matérialisé par Charles Piroddi par des restes d'un pull rouge attachés aux branchages.

Passer un premier ruissellement, poursuivre 5mn pour arriver à la source.Charles et ses collègues ont commencé à dégager l'endroit, mais il se peut que la nature reprenne rapidement possession de son domaine, le chemin s'en trouvera par conséquent plus délicat.




u bolleru

L'eau sulfureuse arrive discrètement du sol.

Percevant le ruissellement d'un cours d'eau, j'ai décidé de poursuivre (5mn) jusqu'à celui-ci. J'en descends le lit, il y de nombreuses arrivées d'eaux sulfureuses et ferrugineuses.

Je poursuis et arrive (20mn) au confluent avec la rivière "Le Russo"; c'est superbe, le cours d'eau est bien dégagé sur les côtés.

Enchanté par la nature, je continue et découvre 20 mn plus tard ce que je me permets de nommer"les gorges du russo".Ce ruisseau porte bien son nom. Les parois des gorges sont d'un rouge vif sanguinolent, à croire que les Giovanalli se sont tous fait exterminer en ces lieux.C'est magique, étrange, il y a des piscines naturelles et dire qu'il m'aura fallu près d'un demi siècle pour découvrir cette curiosité.





Par ici, je recommande la prudence.
J'ai dû à plusieurs reprises me mouiller jusqu'aux cuisses.
Le village n'ayant pas reçu d'eau pendant de longues semaines, le cheminement a été aisé.
Par fortes précipitations ce parcours doit être dangereux.

J'ai poursuivi (20mn) jusqu'au chemin qui mène aux sources ferrugineuses de Pardina.
Le passage de ce sentier se fait sur la rivière, il y une source ferrugineuse sur la droite quelques mètres avant le chemin.

Prendre celui-ci sur la droite, ensuite c'est une piste. La prendre jusqu'à un panneau "Sorbello"; prendre ce sentier, il est balisé en orange.
Attention, après quelques minutes le sentier se partage en deux.Il faut prendre celui de droite balisé en orange; il est ensuite très bien nettoyé et très sympa.En fait, il remonte la rivière.

Après 15 mn, on retombe sur les balises rouges de Charles, il restera à remonter sur Sorbello, Poghjale et Ortia.

Petits conseils.

Prévoir la ballade une belle journée d'été avec pique-nique, maillots de bains, bonnes chaussures de marche et chaussures d'eau.
Consulter la météo, surtout pas d'orage.
Ballade à l'ombre sur sa totalité.

Bonne ballade
A venir :
Caldane 2007
Ochiu di Busso 2007
La ballade collégiale de la commune 2007
Les plages de l'été 2007

A prestu

Philippe

Aucun commentaire: